La résonance de Schumann

Quel plaisir de vous retrouver après des mois d’absence! Je n’étais pourtant pas très loin mais très occupée à préparer mon nouveau programme en ligne! J’y ai mis beaucoup de temps et d’énergie et maintenant, ça y est! Le lancement s’est fait en avril dernier et plusieurs personnes se sont jointes depuis au programme « Âme ».

Dans la même lancée, j’ai ouvert le groupe privé « Âme » sur Facebook pour que cette communauté nouvellement formée puisse partager ensemble. Et « Bonne Nouvelle », les discussions vont bon train. Je comprends maintenant pourquoi je ressentais ce besoin pressant d’offrir un enseignement simple et concret pour aider les gens à mieux comprendre les raisons de leur incarnation sur Terre.

Le dynamisme de ce groupe me le prouve chaque jour! Bravo, les amis, et merci de votre implication de cœur!

Je vous reparlerai de ce magnifique programme dans un éventuel blogue mais pour le moment, j’ai un sujet chaud à vous offrir. Si vous avez suivi mes «Lives » sur Facebook depuis février, vous m’avez entendue en parler à quelques reprises. Eh oui, je viens vous parler de quelque chose de « hot » et de très sérieux, un phénomène vieux comme la Terre dont l’influence sur nos vies est super importante. Et j’ai nommé : « La résonance de Schumann »!

Tout d’abord, pour vous mettre au parfum, Schumann était un scientifique qui découvrit en 1957 les ondes transversales magnétiques terrestres qu’on nomme aujourd’hui : résonance ou ondes de Schumann. Certains associent ces ondes aux battements de cœur de la Terre. N’est-ce pas poétique! Et fait étrange, ces ondes ondulent à la même fréquence que nos propres ondes cérébrales, soit à environ 7,9 hertz. Tiens donc! Quelle coïncidence…

Depuis cette grande découverte, les ondes magnétiques de la Terre sont étudiées au quotidien. Durant plusieurs décennies, les mesures démontraient peu de changement dans leur amplitude. Par contre, depuis quelques années, on observe de plus en plus de fluctuations.

Certains sites internet rendent disponibles des graphiques représentant ces ondes en temps réel. Plusieurs spéculent sur la signification de ces variations ondulatoires. Il faut être prudent à cet égard. L’information qui circule sur le net n’est pas toujours fiable. J’ai moi-même donné dans la désinformation bien malgré moi. J’ai réajusté le tir dans un autre « Live », car ce que je veux éviter à tout prix est de vous induire en erreur. Je vous invite quand même à faire vos propres recherches si le sujet vous intéresse.

Mais on pourra bien chercher autant qu’on voudra les causes de ce phénomène, l’important en ce qui me concerne est de vérifier s’il y a une correspondance entre ces pics soudains du Schumann et nos états intérieurs. Grâce aux commentaires de personnes qui ont suivi mes « Live » traitant du sujet, il semble que nous soyons plusieurs à y avoir vu des liens. Et ça, c’est très intéressant!

L’augmentation de l’amplitude de Schumann aurait apparemment pour effet de diminuer le champ électromagnétique de la Terre, cette énergie qui nous rattache à la planète. Moins rattaché, donc moins ancré. Vous me suivez? Pas étonnant que nous vivions toutes sortes d’inconforts, de malaises et parfois des maladies plus graves. Nous nous éloignons énergétiquement de la Mère Terre qui est censée nous protéger.

Les extra-sensibles dont j’ai déjà parlé sont particulièrement affectés par ces fluctuations. Si vous en êtes, avez-vous remarqué depuis le mois de janvier de la houle dans vos émotions, des inconforts physiques plus intenses? Si c’est le cas, sachez que les graphiques de la résonance de Schumann ont démontré depuis le début de cette année, des sommets jamais égalés quant à son amplitude.

Alors, me direz-vous : « Que pouvons-nous faire? » En fait, nous n’avons malheureusement pas de contrôle sur le Schumann et ses variations d’amplitude mais nous pouvons en avoir sur notre façon de les vivre et de s’y adapter. Ces secousses ont le don de faire remonter nos vieilles mémoires, nos vieilles souffrances, nos conflits intérieurs. Quelle belle occasion de travailler à s’en libérer! Je soupçonne d’ailleurs l’intelligence universelle d’être à la source du phénomène pour accélérer l’évolution de nos âmes. Qu’en pensez-vous?

Un petit truc quand même avant de vous laisser à vos tremblements cellulaires : faites l’intention de vivre toutes ces transformations dans l’accueil et l’ouverture. Chaque traversée vous conduira un peu plus loin sur le chemin de votre guérison intérieure! Et dites-vous que nous sommes tous dans la même marmite! Personne n’est épargné même si chacun vit la situation différemment. De là l’importance de s’en parler, de partager et de se soutenir!

Louisane

Commentez cet article

Your email address will not be published.