Élever notre taux vibratoire

Je vous ai parlé dans mon dernier blogue de l’amplitude de Schumann. J’y reviens aujourd’hui parce que c’est un phénomène très important et que nous avons besoin d’en tenir compte.

Plusieurs vivent toutes sortes de symptômes reliés à ces pics d’énergie de plus en plus hauts et fréquents : tête embrumée, malaises aux yeux et aux pieds, nuits agitées et cette étrange sensation de compression du temps. Il est clair que nos centres énergétiques en sont affectés.

Je vous rappelle donc l’importance de s’ancrer à la Terre pour mieux se connecter au bon et au grand à l’intérieur de nous et ainsi faire grimper notre taux vibratoire. Nous pouvons alors « surfer » sur cette vague qui autrement nous bouscule et nous engloutit.

Mais ce n’est pas si évident. Nous, humains, avons une certaine difficulté avec la discipline. Et ça en prend beaucoup pour installer toute nouvelle habitude, aussi bonne soit-elle. Nous sommes habitués à nos vieilles chaussettes et la promesse d’un mieux-être n’est pas toujours suffisante pour nous inciter à la persévérance.

Notre principal adversaire sur ce chemin d’élévation est notre ego, bon serviteur mais mauvais maître. Celui-ci porte des programmes enfouis dans l’inconscient qui, si nous le prenons pour guide, nous conduisent souvent tout droit dans le mur. Ces programmes négatifs abaissent notre taux vibratoire et nous maintiennent dans un état de victime.

Nos aspirations au bonheur ou à la paix sont contrecarrées par ces mémoires débilitantes acquises de notre lignée, de la société, de notre éducation. Celles-ci empoisonnent nos pensées qui prennent ce type de tournure : « La joie, ce n’est que pour les autres. Je n’ai pas ce qu’il faut pour y accéder. »

Avec les montées de l’amplitude de Schumann, nous vivons actuellement une grande décristallisation de ces mémoires. La meilleure attitude à adopter est le lâcher-prise. Résister à la puissance de ce grand nettoyage nous épuise alors que nous avons plutôt besoin de toute notre énergie pour nous alléger, pour nous élever. Les émotions qui remontent à la surface doivent trouver un lieu sécuritaire pour s’exprimer. Il est de notre responsabilité d’y voir. Les enfouir en les niant ne fait que nous alourdir.

Il est aussi grand temps de faire tomber nos masques, ceux qui plaisent à notre entourage et à la société en général, mais qui nous éloignent de notre véritable identité. Il est temps de devenir conscient de nous-mêmes, de ce que nous portons et de ce que nous sommes en réalité.

Plus nous serons d’individus à surfer sur cette grande vague d’amour de soi, plus le taux vibratoire de notre belle planète pourra s’élever et plus nous pourrons manifester ensemble notre essence et créer un monde de paix, de joie et d’amour.

C’est pour cela que j’ai créé le programme « 21 jours pour s’élever ensemble », totalement gratuit, auquel vous pouvez vous inscrire en tout temps en cliquant sur le lien suivant :
http://www.seleverensemble.com/

Nous sommes déjà plus 1000 personnes à y participer. J’ai même ouvert un groupe Facebook privé auquel vous pouvez contribuer. Quelle richesse que tous ces partages!

Par ce programme, nous avons collectivement ce qu’il faut pour créer de gigantesques vagues d’amour pour accompagner la Terre dans son processus d’élévation.

Alors, nous faisons la vague ensemble?

Louisane

Commentez cet article

Your email address will not be published.